DJ SET SUR ECOUTE

MAthieu BAUER

COMEDIE DE BETHUNE - VENDREDI 27 SEPTEMBRE - 20h - départ du lycée : 18h

durée : 01h25 environ

PLAYLIST

TEASER

PRESENTATION 

Au cœur de la nouvelle création du metteur en scène et musicien Mathieu Bauer, une interrogation en forme d’utopie : « Est‑ce que tu entends ce que j’entends ? ». Creusant le sillon de l’écoute, le directeur du Centre dramatique national de Montreuil a imaginé un concert‑conférence débridé au sein duquel trois musiciens et deux comédiens – qui mixent en direct à l’aide de micros, de platines, d’instruments — nous invitent à naviguer dans l’histoire de la musique et des sons.

Un air de Purcell, une musique de film de Nino Rota, le tube Paroles, Paroles de Dalida et Alain Delon, un lied de Gustav Mahler, des extraits de films, des ambiances de forêts, d’orages, de villes… Ample et éclectique, la playlist qui naît à nos oreilles est enrichie de réflexions sensibles et théoriques venant resituer chaque morceau dans son contexte. Sous le signe de l’expérimentation et de l’entertainment, DJ Set (sur) écoute nous entraîne ailleurs, ouvre nos horizons pour poser les bases d’un « j’entends qui nous engage ».

ARTICLE CRITIQUE

Journal "Libération" - 01-12-16 - Anne Diaktine

Parfois, il suffit qu’un festival existe pour que des spectacles prennent une nouvelle dimension. Pour sa 4e édition, le festival Mesure sur mesure au Nouveau Théâtre de Montreuil (Seine-Saint-Denis) dirigé par Mathieu Bauer, accueille aussi bien la compagnie italienne Motus (lire ci-dessus), presque jamais vue en France, que sa propre création, DJ set (sur) écoute, ou encore une reprise d’Encyclopédie de la parole par Joris Lacoste. Qu’ont en commun les trois spectacles cités, parmi une dizaine ? L’exploration du son. Dans la pièce musicale de Mathieu Bauer, ils sont donc cinq sur scène, deux femmes et trois hommes, à «tenter de s’emparer de nos oreilles», et ce qui réjouit immédiatement est la variété de leur horizon. Chanteuse lyrique et comédienne comme l’est Pauline Sikirdji, ou ancienne de chez Castorf et du Ballet de Francfort telle Kate Strong, dont la présence rageuse est impressionnante ? On ne choisit pas. Comme dans le précédent spectacle de Bauer d’après le livre Please Kill Me, ce sont deux essais de Peter Szendy qui servent de ligne conductrice à cette conférence-concert : Tubes, la philosophie dans le juke-box, et surtout Ecoute, une histoire de nos oreilles. Avec une question qui instaure aussitôt une mise en pratique : entends-tu ce que j’entends ? Autrement dit : est-ce que l’écoute est partageable ? S’abstrait-on des mêmes bruits ? Qu’est-ce qu’un paysage sonore ? Lors de ce mix en direct, avec nombre de vinyles sur scène, on entendra le froissement d’une feuille (45 décibels), l’analyse précise de Parole, le tube de Dalida avec Alain Delon, ou des textes de Jankélévitch. Comment interprète-t-on le silence ? Celui d’une classe de lycéens tout ouïe, parmi les spectateurs, était en tout cas impressionnant.

LEONARD DE VINCI ET LA NATURE, L'ESPRIT LIBRE

Patrick SCHEIDER

THEATRE MONSIGNY - VENDREDI 15 NOVEMBRE 2019 - 20h30 - RDV 20h

Durée : 1h15

Participants : tous niveaux (2de, 1e, Tle)

Venez confronter les recherches de Léonard de Vinci sur l’Architecture, la science, et ses réflexions sur l’éthique de la recherche, la Nature et la Botanique Léonard de Vinci est célèbre pour sa peinture , mais sa dimension Humaniste prend un sens très pertinent dans ses réflexions sur la Science, l’Architecture et la Technologie. En effet Léonard ne vivait pas de sa peinture mais principalement de ses travaux sur les fortifications, des ouvrages hydrauliques, des machines très ingénieuses qui en faisaient un généraliste de Génie. Surtout sa spécificité est de relier les savoirs, technique, anatomique, scientifique, artistique pour en faire un tout cohérent. Loin d’une vision magnifique mais figée du savoir, Léonard investigue sans cesse: il observe le vol des oiseaux, la nage des poissons, l’expression du visage humain, les mouvements de l’eau, la croissance des plantes, et cherche un dénominateur commun: le mouvement de la Vie. Ses recherches sur de nouvelles armes, sur les ancêtres du sous-marin et bien d’autres l’amènent à se poser cette question: le savoir et la science sont-ils source de bonheur ? Ce questionnement que l’on retrouve dans ses écrits, les Carnets constitués de 1500 feuillets écris à rebours, font un écho étonnant au questionnement actuel sur les enjeux du vivant: la Science va-t-elle trop loin; qu’est-ce que le bonheur? Patrick SCHEYDER met en écho les écrits de Léonard dits par LONSDALE, BARRAULT et les réponses de Boris CYRULNIK et Allain BOUGRAIN-DUBOURG sur les thèmes abordés: la Botanique, la Biodiversité, l’homme, la beauté et le mystère du monde que Léonard a voulu percer par tous les outils disponibles à son époque. Patrick joue BACH et des Improvisations.

Des visuels de dessins et de peintures animés réalisés par SKERTZO mettent en mouvement sur grand-écran, des peintures et des dessins de VINCI.

¨POINT DE NON-RETOUR

ALEXANDRA BADEA

COMEDIE DE BETHUNE - VENDREDI 06 DECEMBRE - 20h - départ du lycée : 18h

Durée - 1h50

TEASER

PRESENTATION

Alors qu’elle prenait part à la cérémonie de naturalisation qui lui conféra officiellement la nationalité française, l’auteure metteure en scène Alexandra Badea prit à la lettre cette remarque de l’officier d’état civil « À partir de ce moment vous devez assumer l’histoire de ce pays avec ses moments de grandeur et ses coins d’ombre. » Comment dénouer les nœuds de l’histoire, ces « points de non-retour » dont on effleure parfois les thèmes dans les repas de famille, sources de blessures et de divisions de la société française, qui ont pour nom collaboration, colonialisme, etc.

Comme dans les meilleurs récits, tout commence par une histoire d’amour. Dans la ferveur bouillonnante de la France pompidolienne de l’après-mai 68, des jeunes gens tombent amoureux, tous deux sont porteurs d’un lourd passé. L’un prend sa source dans l’Europe centrale de l’après-guerre, l’autre dans l’Afrique occidentale post-coloniale. Parviendront-ils à remonter le fil de leur histoire familiale pour vivre un présent serein ?

Dans une fresque déployée en trois parties , Alexandra Badea et ses acteurs donnent la parole à ceux que l’on n’entend pas, dans une traversée de l’histoire contemporaine et résolument universelle de la France.

INTERVIEW DE L'AUTEUR

DOSSIER PEDAGOGIQUE

Sommaire

(PDF ci-dessous à télécharger)

Télécharger
Dossier pédagogique - point de non retour
pdnr.pdf
Document Adobe Acrobat 2.2 MB

SOMMAIRE

Avant de voir le spectacle, la représentation en appétit

  • Alexandra Badea : une femme de théâtre
  • Entrer dans l’œuvre
  • Points de non-retour : géographie de l’intime
  • Le texte
  • En attendant le spectacle

Après la représentation ; pistes de travail

  • Émotions et réactions : une expérience individuelle et collective
  • La scénographie
  • Les comédiens : une équipe multiculturelle
  • Le rôle du travail sonore
  • Un spectacle puzzle
  • Revue de presse

Annexes

  • Annexe 1. Le massacre de Thiaroye expliqué par Alexandra Badea
  • Annexe 2. Tableau 2 – Nina Amar
  • Annexe 3. Tableau 16 – Nina Amar
  • Annexe 4. Tableau 36 – Biram
  • Annexe 5. Le théâtre est un espace de pensée pour donner du sens au chaos du monde

CRITIQUES

compilation d'articles sur le site Theatre Contemporain

KOHLHAAS

COMPAGNIE ESTRARRE

LYCEE MARIETTE - LUNDI 09 DECEMBRE - SALLE THEATRE - 15H

TRAILER

PRESENTATION

Dans Kohlhaas, il est question d'injustice. Il est question de ceux qui ne savent ni lire ni écrire face à ceux qui savent se servir des écrits et des lois.
Il est question d'un homme qui voudrait tout simplement que tout redevienne comme avant ; avant qu'il ne croise un plus fort que lui sans scrupule. Il est question de la violence qui engendre la violence.
De la révolte d'un peuple. Du mépris des puissants pour le peuple.Il est question d'un être perdu dans ce monde qu'il ne reconnaît plus. Agressé de toutes parts, il ne lui reste plus q'à s'exclure du monde et à frapper dessus.

C'est une histoire universelle. Comme les contes. Et c'est certainement un conte que nous proposent ici Baliani et Rostagno.
Un conte pour enfants devenus adultes, ayant besoin d'entendre ce qui se passe en l'être humain, dans des situations à la fois extrêmes et si proches d'eux. C'est aussi un mythe qui joue avec le souvenir d'un théâtre antique dans lequel se mélangent récit et personnages, poésie et dialogue. Kohlhaas en a la naïveté et la force.
C'est en cela un théâtre populaire proche du théâtre de tréteaux, qui demande à l'acteur le courage de parler, les yeux dans les yeux, avec ceux réunis autour de lui. Tel un conteur, l'acteur entraîne le public au coeur de la fable.

DOSSIER PEDAGOGIQUE

(PDF ci-dessous à télécharger)

Télécharger
KOHLHAAS_cie_estrarre_dossier_avril_2018
Document Adobe Acrobat 331.6 KB

MAC BETH

Compagnie ESTRARRE

THEATRE MONSIGNY - JEUDI 12 DECEMBRE - RDV 14h - 14h30-16h

PRESENTATION

Cinq actrices s’emparent de Macbeth pour raconter et jouer la pièce. Une distribution jeune, cosmopolite et féminine interroge cet univers patriarcal et vieillissant, excessivement masculin. Un choeur de femmes qui chantent et jouent de la musique, changent le décor, changent de costume. Elles sont tout à la fois les narratrices, les différents rôles et le paysage sonore dans lequel elles jouent.

Macbeth est de l’étoffe dont sont faits les cauchemars : située à la limite entre rêve et réalité, la pièce interroge notre rapport au destin, au fantasme, au pouvoir. Elle donne à voir la fuite en avant d’un roi régicide qui, pactisant avec le diable, se désolidarise du monde social.

DOSSIER PEDAGOGIQUE

PDF A TELECHARGER CI-DESSOUS

Télécharger
MACBETH_dossier-pédagogique_web.pdf
Document Adobe Acrobat 369.3 KB